Un petit tour à la cité du livre de Montmorillon

Ce week-end, je me suis rendue à Montmorillon, un village situé dans le Poitou, à 45 minutes de chez moi environ, et dans lequel se trouve une cité des métiers du livre et de l’écrit. J’ai pensé que cela vous intéresserait peut-être que je vous en glisse quelques mots.

DSC_2093J’avais déjà succombé l’été dernier au charme de ce village médiéval, avec ses nombreux bouquinistes, ses boutiques de calligraphie, ses ateliers d’artisans et ses petits restaurants. C’est simple, la première fois que j’ai pénétré dans la boutique « Livres à vous », j’y suis restée des heures, allant de joies en surprises en redécouvrant tous ces livres qui ont bercé mon enfance et en m’émerveillant devant tous les autres que j’ai un jour pensé acheter mais que je n’avais pas encore dans ma bibliothèque personnelle. J’étais comme une gamine dans un grand magasin de jouets, comme Charlie dans la chocolaterie ou, si vous préférez, comme Harry Potter en entrant dans la fameuse boutique de baguettes magiques.

Chez ce bouquiniste, on est saisis dès l’entrée par l’odeur des vieux livres et ensuite, le regard ne sait où se poser : il y a des tas de bouquins, partout, jusque dans les recoins et même dans l’escalier, qui est à lui tout seul une bibliothèque. Tous les ouvrages sont rangés par thème, par collection et par ordre alphabétique. Cette fois-là, j’avais dévalisé le rayon « contes de fées ». Parmi les autres nombreuses boutiques, on trouve un bouquiniste anglophone, que j’aime beaucoup également. Parmi cette cité de DSC_2100.JPGl’écrit, on trouve aussi une exposition originale : celle de plus de 200 machines à écrire (certaines valent vraiment le coup d’œil : machine à écrire en braille ou encore en chinois !) et autres machines étranges (dont la fameuse Enigma, utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale pour crypter les messages secrets nazis, et dont Alan Turing a percé le secret. Oui, comme dans le film The Imitation Game !)

Je suis donc retournée il y a quelques jours à Montmorillon, et même si c’est encore l’hiver et qu’il n’y avait pas grand monde, « Livres à vous » était par chance ouvert et j’ai pu farfouiller autant que je voulais. Mon choix s’est d’ailleurs entre autres porté (sans faire exprès !) sur un recueil de textes courts de Philippe Delerm, portant sur la littérature… et la nourriture ! Rien que le premier, portant sur mon plat préféré (la purée), m’a donné une faim de loup.

Et en parlant de cela, si Montmorillon est le paradis des amateurs de livres, c’est aussi une bonne adresse pour les gourmands, car on y trouve les macarons de Montmorillon, sa spécialité. On peut même y visiter le musée du macaron… N’est-ce pas un programme parfait pour des lecteurs gourmets comme vous ? (Bon, si jamais vous vous être trop loin pour venir y goûter, comme je suis hyper sympa, je vous file même la recette : ici).

DSC_2132.JPG

Bref, tout ça pour dire que si vous passez dans le coin, ne manquez pas d’y faire un tour, vous serez probablement conquis. Surtout en été, où l’ambiance est au rendez-vous et où de nombreuses manifestations ont lieu autour du livre (salons, festivals, marchés aux livres anciens…).

Et si le Poitou ne figure pas parmi vos prochaines destinations de vacances, sachez qu’il existe d’autres « villages du livre » en France, où l’on peut retrouver bouquinistes, relieurs, calligraphes, enlumineurs, imprimeurs artisanaux… C’est le cas d’Ambierle (Rhône-Alpes), Fontenoy-la-Joûte (Lorraine), Bécherel (Bretagne), La Charité-sur-Loire (Bourgogne), Cuisery (Bourgogne du sud), Esquelbecq (Nord-Pas de Calais) et Montolieu (Languedoc-Roussillon). Vous n’avez plus qu’à regarder quel village est le plus près de chez vous !

Et vous, vous êtes-vous déjà rendus dans un village du livre ?

Publicités

3 réflexions sur “Un petit tour à la cité du livre de Montmorillon

  1. L’hiver dernier j’ai fait un tour à Bécherel (avec un nom, difficile de ne pas être un village du livre 🙂 ) ; plutôt calme – assez normal, entre Noël et jour de l’An- , mais avec qd même trois quatre librairies ouvertes… bilan : trop de livres, trop de choix trop de vieilles couvertures de comme-quand-j’étais-petit et trop de parfum de vieux livres et de livres neufs !
    L’été, ça doit être un cauchemar :))

    Aimé par 1 personne

  2. En janvier, j’étais à Montolieu, autre village du livre qui m’a paru moins pimpant que Montmorillon, mais peut-être le temps gris y était pour beaucoup.
    Beaucoup de librairies étaient fermées c’était un peu décevant…
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s